AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tête d'ange et diable au corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


+ TES MESSAGES : 16
+ ICI DEPUIS LE : 09/11/2015

MessageSujet: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 15:58

Jayel Adams

Nom ▬ Adams, nom sinistre pour une petite tête d’ange. Prénom ▬ Jayel, un prénom peu commun pour un caractère capricieux, de quoi ne pas la louper. Surnom ▬ Ja’ Date de naissance & âge ▬ 03/10 - 18 ans Lieu de naissance ▬ Las Vegas Situation amoureuse ▬ Célibataire Orientation sexuelle ▬ Héterosexuelle Ancien métier ▬ Etudiante Face à un zombie, tu ... ▬ le massacres à la hachette, mouhaha ! Groupe ▬ Solitaire puis Cristal Bay Avatar ▬ Elle Fanning

Sinon, dans la vraie vie je suis Wilhiane et j'ai ton âge. J'ai connu le forum grâce à Eli Stark et j'aimerais juste vous dire que ; on va tous les massacrer !!!.
Caractère
Jayel est une jeune femme active mais très capricieuse  et colérique  qui a souvent eu l’habitude d’avoir la protection et le consentement de son grand frère dans tout ce qu’elle a voulu faire, sachant qu’il serait toujours là pour elle. Quelque peu insupportable  durant son adolescence, Jayel s’est souvent révélée boudeuse  et impulsive  dans tous ses actes. Mais après la disparition de leurs parents, son ainé l’a prise en charge pour la rendre combative  et lui apprendre à avoir du courage  face aux situations dangereuses qu’ils ont dû affronter plus d’une fois. De nature aventureuse  et curieuse, elle s’est souvent attirée des ennuis et a fait preuve d’immaturité à plusieurs reprises. Cependant, c’est une personne digne de confiance, douce  mais dynamique  qui a dû se résigner à se prendre en main toute seule après sa séparation avec son frère. Devenant une femme autonome  dans cette jungle, elle est devenue agressive  et n’hésitera pas à frapper si les choses ne vont pas comme elle le souhaite.

Histoire
Papa et maman sont morts. Ils ne se sont pas relevés après la maladie qui les a touchée. Jayel s’est agenouillée à côté d’eux et a pleuré comme une petite fille en se disant qu’ils les avaient abandonnés tous les deux là, dans le monde hostile. Aussitôt, deux bras la relevèrent et l’écartèrent.

- Ca suffit Jayel, ne t’approche pas d’eux tu pourrais chopper cette connerie, toi aussi.
- Al’, je ne veux pas qu’ils soient morts, pleurnicha-t-elle. Qu’est ce qu’on va faire maintenant ?

Son grand frère, un sac à dos à la main, récupérait quelques affaires ci et là dans la maison. Il était énervé, elle le savait bien, mais elle s’en fichait parce qu’il se contiendrait devant elle, comme toujours. Alester passa et repassa devant sa sœur qui restait plantée là à le suivre des yeux jusqu’à ce qu’il vienne enfin pour lui tendre un des deux sacs qu’il avait pris avec lui.

- Prends ça, on s’en va. Et ça aussi, garde le bien avec toi surtout, tu m’entends ? demanda-t-il en lui tendant un gros couteau de cuisine.

Une seconde, elle hésita à prendre les affaires puis se résigna à les porter. Jayel suivit son frère jusqu’à la porte d’entrée où ils se tournèrent une dernière fois pour contempler les deux cadavres méconnaissables de leurs parents qu’ils avaient tant fuis depuis que l’épidémie les avait pris à leur tour. Les deux orphelins descendirent le chemin pour gagner la route déserte où le bitume était chaud et où le soleil leur crama presque leurs yeux alors qu’ils marchaient en silence. Lorsqu’un bruit survint plus loin, l’adolescente se précipita au bras d’Alester qui lui, marchait d’un air imperturbable. Ce dernier était sans doute celui qui avait hérité du don de la supporter facilement et elle ne se souvenait pas d’une personne à laquelle elle aurait plus tenu.

- Al’, on va où là ?
- J’ai entendu parler d’un endroit où on pourra vivre tranquillement, okay ? C’est là-bas qu’on va mais on a du chemin et il risque de ne pas être forcément agréable si on fait de mauvaises rencontres.

Jayel garda le silence quelques secondes avant d’oser évoquer le sujet. Mais elle avait besoin qu’il lui montre que lui n’avait pas peur ; comme ça, peut-être qu’elle n’aurait pas peur non plus.

- Tu crois qu’on va croiser des gens qui se sont relevés après leur mort ?

Son ainé acquiesça franchement et ils continuèrent en silence.
Les jours qui passèrent, ou plutôt les semaines, furent pour les Adams les plus éprouvantes qu’ils n’aient jamais connues. Entre la faim qui les tenailla plus d’une fois et les poursuites des revenants, ils eurent leur dose. 550 kilomètres à vol d’oiseau était à peu près la distance qu’ils avaient à parcourir. Les quelques véhicules volés les soulagèrent de plusieurs centaines de kilomètres, mais l’essence s’épuisait vite. Mais enfin, selon la carte d’Alester, le lac se rapprochait. Cependant ce n’était pas fini pour eux et ils le savaient pertinemment.

Jayel se souvenait la première fois qu’ils avaient croisé un de ces monstres. Le soleil déclinait dans le ciel, la marche lui semblait de plus en plus insupportable et elle ne cessait de se plaindre. Comme d’habitude, son frère encaissait ses gémissements en la trainant derrière lui jusqu’à ce que tout à coup, il lui ordonne de se taire. A ce moment, la jeune fille l’avait considéré d’un air ébahit car c’était bien la première fois qu’il lui disait ce genre de chose. Il la fit se baisser derrière une carcasse de voiture et elle comprit. Au bout d’un instant, elle risqua un œil avant de se couvrir immédiatement la bouche : devant eux déambulait une chose difforme qui semblait ramper plutôt que de marcher, et la manière dont elle était amochée laissait difficilement croire qu’elle pouvait encore vivre. Comment une maladie pouvait-elle tuer et tenir en vie en même temps ?

- Alester… murmura-t-elle en se serrant contre son frère.
- Tu restes là en silence.

Le jeune homme sortit de sa cachette en trombe, poussa un cri de guerre comme elle n’en avait jamais entendu et elle écouta seulement. C’était répugnant, le son de la lame qui perçait la chaire et faisait gicler le sang comme dans un bon film d’horreur qui lui retournait l’estomac. Quand il revint, son frère avait quelque chose de changé dans son regard et depuis ce jour il s’était appliqué à la rendre comme lui. « Il ne faut pas avoir peur, ça ne t’avancera à rien » qu’il lui rabâchait tout le temps, « moi j’ai pitié d’eux et je sais que je leur rends service en les achevant ». Il lui avait aussi dit d’arrêter de se plaindre, de gémir et de s’endurcir. Un jour il lui avait expliqué pourquoi.

- Je ne serais peut-être pas toujours là.

L’adolescente n’en avait pas voulu croire un mot. Mais pourtant, ce moment arriva bel et bien. La région de Kingsbury était la dernière grande étape avant d’atteindre le lac de Tahoe qu’ils n’auraient plus qu’à longer jusqu’à Crystal Bay. Jayel n’aurait su expliquer clairement ce qu’il s’était passé ce jour-là, mais ils avaient été attaqués. Ils étaient alors partis à l’assaut comme deux guerriers qui allaient une fois de plus, mâter leurs ennemis avant de continuer leur marche, seulement un peu plus épuisés que d’habitude. Cependant, les choses prirent un tournant étrange et Alester la poussa à aller se cacher car ils ne pourraient pas les avoir cette fois. Les autres étaient trop nombreux, trop fous.

- Ecoute-moi bien Ja’. Je vais attirer leur attention, les éloigner, pendant que toi tu continues. On ne pourra pas s’en sortir autrement.
- Non, Al’ je ne partirai pas sans toi et tu le sais très bien !
- Tais-toi et vas-y ! Longe le lac, tu ne détournes pas les yeux de ce foutu lac et tu marches jusqu’à Crystal Bay. Si je ne te rattrape pas avant, c’est là-bas qu’on se retrouvera et ça je te le promets. Ne proteste pas, tu m’écoutes, je sais que tu es capable de survivre toute seule, fais moi confiance.

Confiance. L’adolescente ferma ses yeux pleins de larmes et acquiesça en serrant les dents. C’était la première fois de sa vie qu’elle faisait quelque chose contre sa volonté, mais elle avait changé et son frère incarnait la seule foi qu’elle avait, désormais. Il les avait amené jusque là, il la rejoindrait là-bas, ça ne pouvait pas être autrement. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, c’était pour plonger son regard dans celui de son frère, si profond, et ne pas oublier la puissance du bleu qui les animait. Il l’enveloppa d’un regard affectueux et hocha la tête comme pour annoncer le signal. Alors il s’en alla en hurlant d’un côté et elle courut de l’autre, en silence, les joues baignées de larmes.

Maintenant Jayel marche le long de l’eau calme, entre les arbres et les cailloux sur lesquels elle butte de temps en temps à cause de la faim. Ses vêtements crasseux lui collent à la peau, ses cheveux dorés sont un mélange de terre et de sang et son corps entier est une arme dans lequel palpite une puissance résignée à survivre. Jayel marche le long du lac, à sa tête l’ange, à son corps le diable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 30
+ ICI DEPUIS LE : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 15:59

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue :24: :39:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 16
+ ICI DEPUIS LE : 09/11/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 16:01

Merci Eli :3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 14
+ ICI DEPUIS LE : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 17:20

Bienvenue à toi !
J'aime beaucoup ton prénom *^* ♥
Je n'ai pas le temps là maintenant de m'occuper de ta fiche mais je fais ça d'ici ce soir si mes collègues ne se sont pas occuper de toi avant. o/

_________________
Δ u.c. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 16
+ ICI DEPUIS LE : 09/11/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 18:31

Merci beaucoup et merci :3: !
D'accord ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 140
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 19:29

Hey !!! Bienvenue ici !!!!

Pour la validation je te fais ça après avoir fait ma cuisine (sisi je raconte ma life !!!) a moins que, comme dit plus haut, on ne soit passé devant moi avant xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 9
+ ICI DEPUIS LE : 25/10/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 20:00

Bienvenue à toi shah :coeur:
Tu vas voir tu vas nous aimer :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 119
+ ICI DEPUIS LE : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 20:02


Félicitations !

Et bien finalement c'est moi qui suis passé la première mouahahahahah. Donc tout d'abord merci de ton inscription et soit la bienvenue parmi nous et c'est avec grand plaisir que je te valide donc chez les solitaires.
Maintenant que tu es validé(e), je laisse à ta disposition quelques liens utiles pour la suite.
+ BOTTIN.
+ FICHES DE LIENS.
+ DEMANDE DE RP
+ POSTER UN SCENARIO.
+ ORGA CRYSTAL BAY. ou + ORGA ZONE 51. selon votre groupe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 16
+ ICI DEPUIS LE : 09/11/2015

MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   Lun 9 Nov - 21:12

Merci à tous et merci pour ma validation :3: !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tête d'ange et diable au corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tête d'ange et diable au corps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : Le diable au corps.
» Jeanne d'Artois - La femme est le chef d'oeuvre de Dieu, surtout quand elle a le diable au corps
» Jeanne d'Artois - La femme est le chef d'oeuvre de Dieu, surtout quand elle a le diable au corps
» BIRDY-LOU ♣ le diable a un visage d'ange
» A force de tenter le Diable, on se brûle. [PV Logan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knock, knock. It's death. :: 
Nos Survivants et leurs histoires ...
 :: ▬ Introducing me. :: You're one of us
-