AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Mar 6 Oct - 15:08

Savannah Rhodes

Nom ▬ Rhodes. Tu as pris le nom de ton époux lorsque tu t'es mariée. Et tu le portes toujours. Une chance que celui ci soit toujours en vie. Prénom ▬ Savannah. Tu ne sais pas où tes parents ont pioché ce prénom. C'est un prénom comme un autre, il ne te déplait pas tant que ça. Surnom ▬ Seva ; Ana. Tu ne les apprécie pas tellement en soi, mais tu fais avec. Date de naissance & âge ▬ Tu es née le 3 juillet 1977. Tu a donc 38 ans. Lieu de naissance ▬ Dans la petite ville de Phoenix. Situation amoureuse ▬ Mariée. Liée pour le meilleur - et surtout pour le pire - à Marcus. Orientation sexuelle ▬ Hétérosexuelle. Une femme dans ton lit? Non merci. Ancien métier ▬ Professeur de karaté. C'était un beau métier, et il t'est toujours très utile, surtout face à d'autres humains peu recommandables. Face à un zombie, tu ... ▬ tétanises pendant quelques secondes avant d'écouter les recommandations de Marcus. Groupe ▬ Crystal Bay. Avatar ▬ Charlize Theron.

Sinon, dans la vraie vie je suis Té. Comme si fallait le redemander. et j'ai toutes mes dents. Ou presque.. J'ai connu le forum grâce à l'opération du saint esprit et j'aimerais juste vous dire que ; je suis un mouton.
Caractère
Ambitieuse ▬ Parce qu'être la seule fille dans une fratrie de garçons cela t'a endurcie. Parce que tu n'aimais pas être rabaissée par ton père qui ne voyait en toi qu'une simple femme bonne à faire le ménage et la cuisine pour son époux. Qu'une gamine faible et insignifiante. Tu as appris à avoir des buts dans la vie, et surtout à les atteindre. Attentionnée ▬ Auprès de ta famille, Marcus, tes enfants. Ils sont ceux qui te motivent à avancer, à ne pas lâcher prise. Ils sont ceux qui te donnent chaque jour de la force, qui te permettent de te dépasser, de faire des choses dont tu ne te serais jamais cru capable. Attentive ▬ A ce qu'il se passe autour de toi, à ce que l'on te dit, aux ordres et aux conseils que l'on te donne. A l'écoute de ton mari aussi, de tes enfants. C'est en remarquant ce qu'il se trame autour de toi que tu avances doucement. Discrète ▬ Parce que tu as grandis dans l'ombre de quatre frères qui ont tout réussis, parce que tu es la petite dernière, la fillette qu'on ne remarquait pas ou si peu. Cette petite chose fragile qui ne faisait pas la fierté de son papa. Qui se devait de se taire et de rester convenable. Qui se devait d'être une fille modèle. Énergique ▬ Tu étais et tu es toujours une petite boule d'énergie. Une petite file qui piaillait tout le temps dès que son père avait le dos tourné. Une gamine qui se dépensait grâce à des frères qui l'aimaient. Qui a fini par vouloir prouver qu'elle n'était pas si faible qu'on pouvait le croire. Incertaine ▬ Parce que les mots, certaines phrases lancées restent gravés dans ta mémoire. Toujours rabaissée par ton père, qui disait que tu ne réussirais à rien, qui disait que tu ne ferais pas une bonne épouse, ni une bonne mère, cela reste. Même si tes frères t'ont soutenus du mieux qu'ils pouvaient, il n'en reste pas moins que tu n'es pas toujours sûr de toi. Le seul endroit où tu te sens vraiment forte finalement, c'est lorsque que tu fais du karaté. Jalouse ▬ Parce que tu es protectrice, possessive et, avouons le, un peu égoïste. Tu n'aimes pas que quelqu'un tourne autour de ton mari, de tes enfants. Tu as peur que quelqu'un ne te les prenne, que d'autres les aiment. Tu as peur d'être abandonnée en somme. Tu ne le montre pas tout le temps, mais tu as besoin de ce réconfort que t'apportes les autres. Persévérante ▬ Tes frères t'ont appris à te battre, à te dépasser, à montrer ce que tu valais à ton père et au reste de ta famille. Ils t'ont appris à ne jamais abandonné, à toujours gardé en tête ce but que tu t'étais fixé. Sans eux tu n'aurais sans doute jamais étais cette combattante que tu as appris à apprécier. Protectrice ▬  Des frères toujours autour de toi, à t'entourer de leur amour et de leur affection. Tu as garder cet esprit en tête. Tu es très protectrice envers ta famille, c'est ton petit cocon. Et encore plus par les temps qui courent. Tétue ▬ Lorsque tu as quelque chose en tête, rien ne t'arrête ! Tu n'es pas forcément courageuse, la peur, c'est quelque chose que tu ressens tous les jours, mais cette vie que tu as eu t'a endurci. Tes frères, Marcus, tes enfants, tout ce petit monde t'a aidé à te forger le caractère.

▬ Tu as perdu l'un de tes enfants, le petit dernier qui venait de fêter ses huit ans. ▬ Tu gardes autour de ton poignet sa petite chaîne, que tu as réussi à récupérer. ▬ Tu ne supportes plus le lait depuis que tu as eu ton dernier enfant, rien que l'odeur te donne envie de vomir. ▬ Tu es accro au Coca, rien de tel pour te speeder un coup.

Histoire
I want to choose my life.

" Savannah tiens toi droite. " ; " Savannah enlève ton coude de la table. " " Savannah va faire tes devoirs. " ; " Tu n'as eu que 15 Savannah? Monte te coucher. Sans manger. Sans dire un mot. " Tu regardes sans dire mot ton père qui te toise sévèrement, pointant son doigt en direction du grand escalier. Tu pinces les lèvres et le regardes, penaude. " Mais Papa, 15 c'est bien, c'est la meilleure... " Il t'attrape par le menton et plante ses yeux froids dans les tiens. " 15 c'est bien, tu trouves? Non Savannah, 15 ce n'est pas bien. C'est médiocre. Si tu te contentes d'un insignifiant petit 15, tu n'iras pas loin dans la vie. Tu es insignifiante petite fille. Tes frères ont fait beaucoup mieux. Tu n'es rien. Maintenant file. " Tu le regardes, les larmes aux yeux, mais finis par obtempérer. Tu te retrouves seule dans ta chambre, à pleurer silencieusement contre ton ours en peluche. A ressasser ces mots, ces paroles si méchantes et qui blessent ton petit coeur d'enfant. Tu es nulle Savannah. Tu n'es rien dans ce monde. Tu ne feras pas de grande chose. Tu es juste bonne à devenir une bonne femme au foyer. Mais voilà que la porte s'ouvre, et quatre ombres se faufilent pour venir prendre place sur ton lit. Des bras t'enserrent, te protègent. Tu te laisses aller contre le plus vieux. Ils se mettent à te parler, à te rassurer. " Ça va aller Savannah, nous sommes là ne t'en fait pas. On va t'aider, un jour, il sera fier de toi... "

I wanna be proud of myself.

" Eh ma biche, viens voir par ici... " Tu continues d'avancer tranquillement, un écouteur vissé dans les oreilles, l'autre à la main. C'est que tu les as vu venir ces quatre gros lourdauds. Ils te suivent depuis la sortie du lycée. Il est tard, tu viens à peine de finir les cours. Pour certains, ce n'est pas prudent de laisser une jeune fille d'à peine seize ans marcher dans ce quartier relativement mal fréquenté. Certains diraient que tes parents sont inconscients, que tu es inconscientes. Mais ils se trouvent que cette route, c'est le chemin le plus court pour rentrer chez toi, et tu n'as pas envie de faire un détour. Tu es fatiguée, tu as envie de prendre un bon verre de lait et te coucher. Mais il semblerait que ces quatre garçons ne veuillent pas te laisser passer. Tu essayes de les éviter, fais  semblant de ne pas les entendre, mais la confrontation semble être inévitable, surtout lorsque deux d'entre eux te barrent la route. " Excusez-moi j'aimerais passer... " Bien trop poli. Tu sais que cela ne marchera pas, mais tu essayes tout de même. La réponse ne se fait pas attendre. Chacun d'eux te tord violemment un bras. Tu pousses un cri de surprise et de douleur, et tu finis par te retrouver face à celui qui semble être le meneur. Il te prend le visage entre les doigts, rapprochant son visage du tien. " Alors ma jolie, on ne veut pas s'amuser? " Tu déglutis. Son haleine empeste l'alcool. Tant mieux, il sera plus facile de le mettre au sol. " C'est bien tu sembles avoir compris. " Tu plantes ton regard sombre dans le sien. " Dis à tes amis de me lâcher sinon ils risquent de le regretter. " Il se met à rire. Tu le regardes, le visage inexpressif. " Tu ne ferais pas de mal à une mouche... " Dit-il en s'approchant de nouveau et en faisant glisser ton sac de tes épaules. Tu lui fais un sourire enjoliveur, attendant que sa main arrive au niveau de ton visage. " Tu crois? " Ta mâchoire claque. Tu viens mordre violemment sa main tandis que tu écrases de toutes tes forces le pied d'un des garçons qui te retient. Ce dernier te lâche surprise tandis que tu envoie un coup de coup de coude dans le ventre du second. Puis tu finis par te tourner vers eux, libérée. " On prend les paris. 4 contre 1. Je gagne. " Tu te mets en position, puis te met à enchainer les coups. Coups de genoux, coups de coudes, crochet, feinte... Tu esquives les coups et en donnes, rapide. Tu bouges partout, sautilles. Tu n'as pas intérêt à te louper d'ailleurs, si l'un d'entre eux t'attrape tu ne pourras plus jouer de l'effet de surprise. C'est qu'ils ne devaient pas s'attendre à tomber sur une championne de boxe ces mecs là. En voilà un à terre. Un deuxième suit. Mais soudain, deux mains t'agrippent. Tu pousses un cri de surprise, puis de douleur et de terreur lorsque le second homme te file un coup à l'estomac, puis te gifle violemment. La lèvre en sang, tu relève les yeux vers lui. " Toi, tu vas nous donner du fil à retordre, mais on va te mater... " Il relève le bras, prêt à te frapper de nouveau, mais voilà que quelqu'un cri de nouveau. Un autre homme. Et soudain, un poing surgit devant toi, frappant ton agresseur. Étonnée, tu profites de la situation pour lancer un coup de tête à celui qui te maintient en place, l'assommant par la même occasion. Le dernier homme est lui aussi KO. Grâce au dernier arrivant, un jeune homme à peine plus âgée que toi. Droite et fière, tu te diriges vers ton sac et le reprend. " J'avais pas besoin d'aide... " Grognes-tu à son attention, pleine de mauvaise fois et encore légèrement tremblante et sous le choc.

I wanna be stronger.

" Je t'ai mis au tapis je ne vois pas pourquoi tu veux encore une fois me raccompagner Marcus. " Tu soupires tout en marchant dans la rue, essayant de mettre le plus de distance possible entre toi et le jeune homme. Malheureusement pour toi, celui-ci à tôt fait de te rattraper. " Aller, arrête de faire ta mauvaise tête, c'est pour ton bien. " Tu soupires une nouvelle fois et tourne ta tête vers le garçon. " Je suis forte. Plus forte que toi. Je n'ai pas besoin d'être protégée. Je ne suis pas une petite poupée fragile. " Tu entends Marcus pousser un léger grognement, à peine audible. " Pourquoi tu le prends de cette manière? " Tu hausses les épaules. " Parce que je suis une femme. Et que les femmes, c'est faible. " Marcus finit par te stopper net. Il te tourne vers toi et pose ses mains sur tes épaules. " Stop. Je n'ai jamais dit que tu étais faible. La preuve tu réussis toujours par me mettre KO. Il faut que tu arrêtes de penser que tu n'es qu'une moins que rien Savannah. Si je te raccompagne chez toi, c'est tout simplement parce que je t'apprécie et que j'aime te tenir compagnie. Alors soit, cela me rassure aussi. Mais je sais que tu es parfaitement capable de te défendre. Maintenant viens. " Et il part devant toi, ne te laissant pas le temps de lui répondre. Mais finalement, il semblerait qu'il ai touché un point sensible...

I want to have a beautiful life.

" Et voilà le petit Arthur. " La sage femme te tend un petit paquet qui se meut dans tous les sens. Des couvertures proviennent les gazouillis étouffés d'un nouveau né. Tu souris tendrement en prenant le petit poupon. " Il est tout petit et tout fripé il est moche ! " Un coup de poing arrache un cri étouffé au jeune garçon. " Il est tout mignon arrête ! " S'écrie une petite fille. Tu ris et caresse la tête du plus grand. " Dis toi que tu ressemblais à ça quand tu étais petit Artigan. " Artigan... Ce prénom. Cela fait remonter des souvenirs en toi. Tu ne l'aimes pas ce prénom, mais si ton garçon s'appelle comme ça c'est uniquement à cause d'un pari que tu avais fait contre Marcus et que tu as perdue. Ah les plaisirs des soirées alcoolisées et les choses qui en découlent... D'ailleurs le voilà, il te regarde tendrement, celui qui t'a demandé en mariage il y a de ça 9 ans. Finalement, même si tu l'as envoyé chier les premiers temps, tu es bien heureuse qu'il ai continué de te raccompagner chez toi le soir. Cela donne une belle histoire. Tu déposes un baiser sur le front du nouveau né et le tend à Marcus qui essaye désespérément de calmer les trois autres enfants qui se chamaillent. " Tu veux le prendre? "

I want to protect my family.

" Savannah il se passe un truc. Je viens te chercher attend moi. " Et voilà la première phrase que tu as entendu, lors de ce moment, lorsque le cauchemar à commencé. Tu donnais tes cours de karaté, tranquillement lorsque Marcus est arrivé en trombe. Il ne t'a pas donné d'explication ni quoi que ce soit. Il t'a juste demandé de le suivre. Ce que tu as fait, non pas sans poser de questions. Tu le suivrais n'importe où. Vous vous êtes dirigé rapidement vers les écoles de vos enfants. Tu t'es rapidement dirigée vers l'école des jumeaux, t'époumonant, hurlant leur prénom. " ASTRID ! ARTIGAN ! " Tu as peur, si peur pour eux. Ils ont besoin de toi. Tu retrouves ta fille au milieu des élèves, de cette pagaille. " Où est ton frère? " L'adolescente te regarde, les larmes aux yeux. " Je ne sais pas maman, je l'ai perdu dans la foule. " Tu suffoques, tu as peur. " ARTIGAN ! ARTIGAN ! " Tu hurles encore, cherches au milieu de cette marée humaine ton fils. mais c'est peine perdu. Marcus finit par vous rejoindre, seul. " Où sont les enfants? " Il ne répond pas. " Viens suis moi on doit partir. " Mais pour une fois tu ne le suis pas. " Où sont Allan et Arthur? Et Artigan? Je ne l'ai pas trouvé il faut les chercher. " Il t'empoigne par le bras. " Dans la voiture vite ! " Mais tu ne te laisse pas faire. Tu as peur, tu veux comprendre. " Où sont-ils dis moi? Je ne partirais pas sans eux ! " Mais pourtant il le faut. Marcus réussit à vous tirer de là, à te faire entendre raison et vous partez loin, plus loin. Il finit par te remettre le collier d'Arthur entre les mains. " J'ignore où sont Artigan et Allan. Mais... Il ne faut pas chercher après Arthur... " Tu regardes la petite médaille doré, étincelante au milieu de ta paume noire. Non c'est impossible... Marcus finit par t'enserrer dans ses bras tandis que tu commences à hurler et à pleurer...

I have a dream.

" Marcus tu crois qu'on finira par les retrouver? " Ta voix est posée, calme. Plate. Le cauchemar a commencé depuis peu, et pourtant tu as l'impression que le chaos s'est installé depuis des années. Tu suis ton époux, marchant entre les voitures. Tu fais partie des Explorateurs, ces personnes qui sortent hors de Crystal Bay pour aider à la ressource. Mais en fait tu te fiches pas mal d'aider les autres. Si tu sors, c'est avant tout pour essayer de retrouver tes deux garçons restants. Seule Astrid est avec vous. Tu regardes la fine chaîne en or qui pend à ton poignet, espérant que ce ne sera pas la dernière chose que tu retrouveras d'eux. " Et s'ils sont morts? Et s'ils sont... " Le dernier mot n'arrive pas à sortir de ta bouche, mais tu sais que Marcus te comprend. Si jamais l'un de vos fils était infectés... Aurais-tu la force de le tuer? Il se tourne vers toi et te prend le visage entre les mains. " On les retrouvera Savannah. Je te le promet. "



Dernière édition par Savannah Rhodes le Lun 12 Oct - 14:17, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Mar 6 Oct - 15:17

T'es blonde, t'es belle, et tu feras la vaisselle.
Bienvenue ici ♥️
Je t'aime, tavhu. :keur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar


+ TES MESSAGES : 119
+ ICI DEPUIS LE : 04/10/2015

MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Mar 6 Oct - 15:20

Expdrrrr Silas, non mais c'est quoi cet accueil mdrrr.

Bienvenue Savannah et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Mar 6 Oct - 15:21

Silas : J'espère pour toi que ça sera de la vaisselle en carton parce que tu te la prendras sur le coin du nez :keur:

Je t'aime aussi :leur:

Cassiopée : Merki ma Mimi :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Mer 7 Oct - 21:58

Bienvenue Sav!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Jeu 8 Oct - 22:26

Merci :keur:

_________________
-Please don't leave me-
I always say how I don't need you. But it's always gonna come right back to this. Please, don't leave me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   Lun 12 Oct - 15:30


Félicitations !

Citation :
▬ Tu es accro au Coca, rien de tel pour te speeder un coup.
Té. :keur:

Maintenant que tu es validé(e), je laisse à ta disposition quelques liens utiles pour la suite.
+ BOTTIN.
+ FICHES DE LIENS.
+ DEMANDE DE RP
+ POSTER UN SCENARIO.
+ ORGA CRYSTAL BAY. ou + ORGA ZONE 51. selon votre groupe

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAVANNAH ▬ Million Dollar Baby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le handicap et vous...
» MILLION DOLLAR BABY. – Kamelia [TERMINÉ]
» Million Dollar Baby
» L'aide de 1 million dollar US promit du Cameroun à Haiti dans la tourmente
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knock, knock. It's death. :: 
Nos Survivants et leurs histoires ...
 :: ▬ Introducing me. :: You're one of us
-