AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 SILAS ▬ poor lonesome cowboy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: SILAS ▬ poor lonesome cowboy.   Dim 4 Oct - 21:31

Silas Mitchell

Nom ▬ Mitchell, tout a fait banal aux USA. Prénom ▬ Silas, elle y tenait ta maman à t'appeler comme ça. T'as jamais compris pourquoi. Surnom ▬ ...Silas, ça suffit. Date de naissance & âge ▬ 1 juillet 1980, tu as aujourd'hui trente-cinq ans. Lieu de naissance ▬ Las Vegas. Situation amoureuse ▬ Veuf, tu as été marié il y a quelques années ... tu l'as perdue. Orientation sexuelle ▬ Hétérosexuel, c'est plus maintenant que ça changera. Ancien métier ▬ Tu as été médecin urgentiste, mais c'était il y un longtemps déjà. Face à un zombie, tu ... ▬ Tu es nerveux, mais il semble que tu ne parviennes plus à ressentir la peur. Tu les élimines, c'est vital et nécessaire. Groupe ▬ Solitaires. Avatar ▬ Jared Leto.

Sinon, dans la vraie vie je suis Clary et j'ai 25 ans. J'ai connu le forum grâce à ...té et j'aimerais juste vous dire que ; c'est de la folie, mais la folie c'est cool.
Caractère
BOURRU ▬ La délicatesse n'est pas ce qui te caractérise le mieux. Tu es du genre ... bougon, parfois un peu brusque dans tes paroles et dans tes geste. En gros, on pourrait presque dire que tu es un vieil ours, le genre à ronchonner dés le matin s'il a pas son pain au chocolat tout chaud. TÉMÉRAIRE ▬ Véritable tête brûlée, tu es du genre fonceur. Quand tu sens l'adrénaline monter en toi, tu ne réfléchis plus, tu n'écoutes plus. Tu fonces dans le tas ... quitte à te blesser ou à te mettre sérieusement en danger. Petit côté suicidaire, un peu. DÉSINTÉRESSÉ ▬ Tu ne te vends pas. Ni toi, ni tes capacités. Tu es du genre à t'offrir, tu n'attends rien en échange de tes actions et de tes décisions. ÉNIGMATIQUE ▬ Tu parles peu de toi, tu ne dévoiles pratiquement pas. En réalité, tu peux compter sur le bout de doigts d'une seule main les gens qui te connaissent réellement ... il faut y mettre les rares membres de ta famille qu'il te reste. Et encore... FRANC ▬ Tu n'aimes pas les mensonges, tu n'es pas fan des noms dits. Si tu quelque chose à dire, tu le dis. Ça peut te jouer des tours, faire en sorte que tu ne sois pas appréciés mais peu importe. Pour toi c'est toujours mieux comme ça. RANCUNIER ▬ Tu n'oublies rien. Ta mémoire garde chaque offense, chaque blessure, chaque larme et chaque coup fourré. Ton pardon est difficile à obtenir. SANGUIN ▬ Tu agis par pulsion, sans trop réfléchir parfois et bien trop souvent sous le coup de l'émotion. Tu es une boule d'énergie en plus, un paquet de nerfs. SOLITAIRE ▬ Mine de rien, tu aimes la solitude. Tu supportes assez mal d'être trop entouré et tu n'es pas très à l'aise au milieu de la foule. Tu n'as pas toujours été comme ça, mais les événements ont fait que tu as fini par te renfermer. TAQUIN ▬ Tu n'es absolument pas discipliné. Tu taquines n'importe quand (même dans les pires situations.) et surtout n'importe qui. Tu es sans doute un peu lourd parfois mais quoi qu'il puisse arriver tu ne perds pas ton humour.

Tu bois, tu bois même beaucoup trop. + Au fond, tu es quelqu'un de fragile et de facile à blesser. + Tu t'enfermes dans ta coquille, tu ne laisses presque personne t'approcher. + Encore moins les femmes. + Tu n'as pas confiance en toi. + Tu as une très mauvaise opinion de toi. + La mort ne t'effraie pas, tu frayes avec elle. + Les zombies te dégouttes. + Tu raffoles du bœuf séché. + La vie t'as écorché. + Malgré tout tu restes un homme bon, à l'écoute des autres et dôté d'une certaine sensibilité. + Tu ne supportes pas de voir une femme pleurer, tu es parfaitement démuni face aux larmes. +

Histoire
Le livre se ferme, tu retiens tes paupières lourdes, si lourdes. Une histoire tous les soirs, il paraît que c'est important .. ça t'aide à dormir, ça t'offre de quoi rêver oui mais surtout, ça t'apporte un gros lot de questions. Des « pourquoi », parce que tu es comme ça. Tu aimes savoir le pourquoi du comment, il faut une explication logique et presque rationnelle à chaque chose. « Maman … ça existe pas les Dragons, tu le sais ? » Un sourire, de la tendresse. Bien sur qu'elle le sait, c'est une grande personne et les grandes personnes savent plus de choses que les enfants. « Et puis pourquoi le dragon il voulait garder la princesse ? Elle est pas un peu petite pour lui … ? »  Un éclat de rire cette fois. Toi tu restes sérieux, tu fixes ta maman alors qu'elle tente de reprendre son sérieux. « Silas, on ne contrôle pas de qui on tombe amoureux … la différence n'est pas une barrière. » Elle se lève, pose un baiser sur ton front avant d'éteindre la lumière. « Maintenant dors. & fais de beaux rêves. »

***

Elle danse, elle tourne. Sa robe vole autour d'elle. Elle ressemble à un ange, à une créature venue d'ailleurs … si belle qu'elle ne peut simplement pas être réelle. Elle te sourit. Son visage enfantin fait briller tes yeux. Elle a voler ton cœur, elle a prit possession de toi tout entier. Dieu que tu aimes cette femme et ce qu'elle incarne. La perfection. La douceur. Elle est unique, elle est TON unique. Tu ne vois qu'elle, tu ne vis que pour elle, elle te rend fou. Fou d'amour, de désir. Elle te pousse toujours plus loin, te tire toujours plus haut. T'attire comme un aimant … et lorsque tes mains se posent sur ses hanches, lorsque tu la touches et l'attire à toi c'est comme si autour le monde subitement venait de disparaître. Elle se fixe de ses yeux verts comme deux émeraudes et tu viens l'embrasser, oubliant la foule autour de vous. Un genoux à terre, tu te trouves ridicule. La main dans une poche, t'as l'air d'un pingouin. La boîte qui s'ouvre, une larme qui coule, dieu que tu dois avoir d'un idiot … mais lorsqu'elle te dis oui tu n'en doutes pas ; tu es l'idiot le plus heureux du monde.

***

Tu la trouves toujours aussi belle … pourtant aujourd'hui, elle se cache. Tu as beau lui répéter, qu'elle sera toujours ta princesse, ta reine, ton unique, tes paroles n'y changent rien. Elle semble toujours si triste et la peine que tu peux lire dans ses regards est un véritable supplice. Cancer … elle y a laisser ses cheveux et chaque jour, tu pries pour qu'elle n'y laisse pas la vie. Toi, médecin, pourquoi ne peux-tu pas aider la femme que tu aimes ? Pourquoi ne peux-tu simplement pas être plus utile que ça ? « Tu seras toujours la plus belle, tu le sais. » Elle baisse les yeux. Presque honteuse, en remettant ce foulard sur sa tête. Elle soupire. « ...si je survie. » Trois mots pour te briser le cœur. Oh non, tu n'y penseras pas. « Ne dis pas de bêtises. Toi et moi, pour une éternité … et même un peu plus. »

***

« Arrêtes de te faire du mal enfin ! Tu n'y pouvais rien, c'est comme ça Silas … c'est la vie … le destin ... » Qu'est-ce que tu t'en fou de ses histoires de destin. Ton destin, tu l'avais tracé toi-même. Avec elle. Une belle maison, un chien, un chat aussi, un ou deux enfants et une petite routine agréable. Tu voulais la voir vieillir à tes côtés … pas mourir à petits feux, s'éteindre dans un lit d'hôpital. Et pourtant, il avait fallu que la vie l'emporte. Alors la vie, aujourd'hui, t'en avais simplement plus rien à foutre. « Va t-en maman. S'il te plaît... » Tu ne veux voir personne. Tu souffres. C'est un mal, ou douleur lancinante. Les souvenirs pourtant si beaux, sont atroces. « Laisse moi ! » Elle se lève, quitte l'appartement sans t'avoir laisser de quoi te nourrir. Tu n'y toucheras pas. Tu vas te contenter de cette bouteille d'alcool qui t'aide à oublier, qui semble t'apaiser … celle qui devient peu à peu ta meilleure amie tant elle sait te soulager.

***

Lorsque c'est arrivé ? Tu étais saoul, pour changer. Tu te souviens à peine de la vieille morue qui a essayer de planter son dentier dans ton fessier. Tu te souviens même pas lui avoir envoyer ton poing dans la tronche, avant de te barrer en courant et de t'affaler dans un coin pour désaouler. Bon sang, Silas. T'aurais pu crever dévorer dans ta ruelle. T'as eu un bol incroyable, et quand tu t'es réveillé … le monde avait changé. Il avait sombré. Et toi, d'alcoolique désocialisé ... tu étais devenu un pauvre bonhomme solitaire et égaré. Poor lonesome cowboy.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


+ TES MESSAGES : 119
+ ICI DEPUIS LE : 04/10/2015

MessageSujet: Re: SILAS ▬ poor lonesome cowboy.   Mar 6 Oct - 21:01


Félicitations !

MON GNOME EN CHEF :46: mais pauvre Silas :4: Bref je suis heureuse de te validée ma belle.
Maintenant que tu es validé(e), je laisse à ta disposition quelques liens utiles pour la suite.
+ BOTTIN.
+ FICHES DE LIENS.
+ DEMANDE DE RP
+ POSTER UN SCENARIO.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SILAS ▬ poor lonesome cowboy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm a poor lonesome cowboy [Clos]
» .....im a poor longsome cowboy.....
» I'm poor lonesome cowboy ♪
» I'm a poor lonesome co... euuuh... cat [Treize]
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knock, knock. It's death. :: 
Nos Survivants et leurs histoires ...
 :: ▬ Introducing me. :: You're one of us
-