AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


+ TES MESSAGES : 32
+ ICI DEPUIS LE : 11/11/2015

MessageSujet: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Lun 16 Nov - 10:29

Les yeux rivés sur cette étendue d'eau, Ryan n'avançait pourtant pas. Que pouvait-il lui arriver ? Ce n'était que de l'eau ? Dasn son autre vie, cet enfant était un bon nageur. Mais ce n'était pas ça qui lui faisait peur. C'était tous ces morts vivants devant lui. Autant il en avait la démarche et vus le sang qui était sur ses vêtements, ont aurait put facilement le confondre avec eux. C'est avec donc beaucoup de désespoir qu'il rebroussa chemin...Ses jambes étaient lourdes. Il avait mal. Il se sentait mal. Il n'avait pas reparler depuis la mort de son père et n'avait pas émit le moindre sons depuis celle de sa mère. Bon, pas bon, pour lui, il s'en fichait. Il ne comprenait pas pourquoi il était encore là. Que pouvait-il faire seul ? Il avait manger toutes ses barres céréales qui étaient dans son sac à dos, il n'avait pas but depuis au moins une journée. Il ne savait plus quoi faire. Il éreait littéralement dans les aller mener au lac. Au bout d'un petit moment il se retrouva face à face avec des gens. Il ne chercha pas vraiment à comprendre si ils allaient le tuer, le sauver ou autre. Il les regardait, les observait, les fixait. Son regard était froid, glacé. Le bleu de ses yeux indiquait toute la souffrance du monde. Tout ce que ce petit garçon tout petit et tout frêle avait dut endurer. Sa chemise était couverte de sang, et ce n'était pas le sien. Son visage était tout aussi couvert de grasse et de rouge. Ryan regarda ses mains et vit le sang. Ce fut la première fois qu'il essaya de se nettoyer le visage. Un réflexe nerveux pus qu'autre chose. SA mère voulait toujours qu'il soit propre quand il rencontrait des gens. L'enfant leva la tête et les regarda. Ses lèvres sèches indiquaient sa mal nutrition. Ses cernes sous les yeux montraient sa fatigue et sa démarche douteuse reflétait sa fatigue et son épuisement. Il fit deux pas et s'écroula au sol sans même émettre le moindre sons. Sa tête heurta le sol qui heureusement était recouvert d'herbe. Ses yeux finirent de se fermer lentement. Etait-il mort ? Ou juste serein d'avoir surement trouver quelqu'un qui viendrait l'aider ? Au vus des haussement de sa poitrine, c'était la seconde idée.

[hs : j'espère que ça va vous plaire sinon je change.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 140
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mar 17 Nov - 12:15

Une "nouvelle vie"
Ft. Savannah Rhodes & Ryan Cole

Machette a la main, je me fraye un passage dans une végétation dense, j'entend les pas de ma femme qui couvre mes arrières se faufiler dans le passage que j'ouvre. Nous sommes partis de Crystal Bay il y a quelques jours dans le but de récupérer des survivants, bien entendu notre motivation première est de retrouver nos enfants mais comme ces objectifs correspondent on peut faire les deux en même temps. Afin de ne pas être surpris la nuit j'avais réussi a nous fabriquer un système pour dormir dans des arbres, un truc très proche de ce qu'utilise les montagnards qui dorment sur la parois d'une falaise. Y a pas a dire avec ça on est tranquilles même si on garde les tours de gardes, ce serait con de se retrouver avec une horde a nos pieds et être coincés. D'après les cartes de la région, et d'après Savannah il devrait y avoir une rivière non loin, et c'est la que nous nous dirigeons afin de refaire le plein d'eau. Alors que je donne le dernier coup de machette faisant tomber les fougères devant moi, nous tombons nez à nez avec un gosse. Comme il est couvert de sang et un peu loin au début je me place instinctivement devant ma femme. Puis il s'écroule au sol, ce qui éveille un soupçon chez moi, jamais vu un zombi tomber comme ça.

Sav, attends ici, je vais voir si c'est pas un zombi. S'il n'a pas été mordu aussi. Prépare de quoi l'aider en attendant.

Je me dirige vers le gamin, lentement, machette prête à frapper. Ce que je fais là est dangereux je le sais. Mais je ne peux pas laisser un potentiel gosse comme ça. Une fois à son niveau, je le retourne en faisant attention à ne pas trop me mettre à porter de morsure. Je découvre alors un enfant, d'à peine dix ans. Il semble être tombé de fatigue, je me dépêche ensuite de vérifier qu'il n'a pas été mordu nul part, la encore il est clean. Je fais signe à Savannah de venir et que tout vas bien. Je vais remplir en vitesse nos gourdes avant de les rejoindre et je tente de réveiller doucement l'enfant.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mer 18 Nov - 20:54




Une "nouvelle vie".

Ryan ,Marcus & Savannah




Trois jours. Trois jours que tu es partie de Crystal Bay avec pour seul compagnon, ton époux. Tu as laissé ta fille, Astrid, sur place. Tu espères qu'elle s'en sortira sans vous, tu espères que tu peux avoir confiance en ces autres personnes avec qui vous cohabitez. Tu es bien obligée de toute manière, il est hors de question qu'elle vous suive dans ce pays qui est désormais ravagé par le chaos. Elle, elle reste en sécurité. Elle a bien essayé pourtant, de vous faire plier. Elle voulait t'accompagner, chercher ses frères. Quelle idée saugrenue. Tu l'as renvoyée vite fait à l'intérieur de votre logement à l'aide de Marcus, qui s'est aussi opposé à elle. Non. Il ne fallait pas qu'elle voit cette horreur. Toi tu sors oui. Tu sors pour pouvoir retrouver tes fils. C'est tout ce qui t'importe. Aider les autres? Ce n'est pas ta priorité. C'est égoïste, tu le sais très bien. Mais rien n'est plus important pour toi en ce moment que la vie de tes enfants. Ils sont ta chair, l'une de tes raisons de vivre. Savoir déjà qu'Arthur n'es tolus de ce monde... Tu serres les lèvres, retenant un sanglot, et finis par baisser les yeux sur ton poignet, autour duquel trône la médaille de ton petit dernier. C'est la seule chose qu'il te reste, ça et des photos, ces souvenirs qui font si mal... Tu secoues la tête et relève le regard, fixant le dos large de ton mari qui avance avec précaution, taillant les fougères pour pouvoir avancer, mais aussi voir où il pose les pieds. Il serait stupide de prendre un zombie pour un paillasson. Ce truc là, ça mort, et si jamais Marcus se faisait mordre... Tu frissonnes. Non tu ne veux pas penser à ça, tu ne peux pas. Tu jettes un regard prudent derrière toi, balayant l'horizon. Rien. Pas un chat. Pas même un oiseau chantant une douce mélodie. Juste le silence. Lourd. Pesant...

Un bruit. Tu te retournes à nouveau. Juste pour voir le visage d'un enfant, les yeux fixés sur toi, qui s'écroule mollement. " Arthur... " Ce prénom. Tu ne peux t'empêcher de le murmurer. Il s'échappe d'entre tes lèvres. Ton coeur se serre. Serait-ce... " Sav, attends ici, je vais voir si c'est pas un zombi. S'il n'a pas été mordu aussi. Prépare de quoi l'aider en attendant. " Mais ce n'est pas possible... Ce que te demande Marcus, c'est contre l'instinct d'une mère. Tu t'approches rapidement du gamin, faisant fit de ses consignes, le coeur battant à la chamade " Arrêtes ce n'est qu'un enfant ! Il faut l'aider ! " Mais Marcus n'est pas de cet avis. Il te repousse, se plaçant entre toi et l'enfant pour te protéger. Tu tapes du pied sur le sol, frustrée, et finit par ôter ton sac que tu lâches sur l'herbe. Puis tu entreprends de fouiller rapidement dans ton sac. Tu en sors ta gourde que tu envoie à Marcus afin qu'il aille la remplir, ainsi qu'une couverture et un paquet de fruits secs. Puis tu te traines rapidement jusqu'au gamin. " De l'eau Marcus ! Il est en piteux état... Ça va il n'est pas blessé? " Tu te penches pour écouter les battements de son coeur. Faibles. Irréguliers. Mais présents. C'est tout ce qui importe. Tu te relèves pour arracher la gourde des mains de ton mari et te penche de nouveau vers l'enfant. " Aide moi s'il te plait, il faut le relever pour que je puisse lui donner à boire. " Doucement, vous le redressez tandis que Marcus essaye de le réveiller. Tu prends la couverture et l'enroule tant bien que mal autour de son petit corps fragile. " C'est un miracle qu'il est survécu ! Comment est-ce possible? " Tu le frictionne doucement pour amener de la chaleur et te penches sur son visage. Tu sors un morceau de tissu de ton sac et l'humidifie avant d'entreprendre de nettoyer son petit visage couvert de crasse et de sang. " Pauvre petit... " Tu pinces les lèvres, jettes le tissu tâché de sang et en sort un nouveau que tu imbibes d'eau. Puis tu le presses délicatement sur les lèvres du garçonnet, humidifiant sa bouche et faisant couler quelques gouttes dans sa gorge. " Petit... Petit tu m'entends? "

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 32
+ ICI DEPUIS LE : 11/11/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mer 18 Nov - 21:19

Le noir c'était installé devant ses yeux. Il les avait vus pourtant. Cet homme, puis cette silhouette féminine, ne sachant pas trop si c'était une femme ou une fille. Et puis quelle importance ? Dans ce monde de fou, il se pouvait très bien que ce soit seulement son imagination. Il en était conscient. Enfin presque. En faite...on ne le sait pas. Son petit corps avait cesser de se battre. La pression était trop lourde, trop épuisante. Le temps ne passait pas. Il ne savait plus combien de jours c'était écoulé depuis le massacre. Il ne savait presque plus parler. Il avait seulement apprit à dire son nom en langage des signes, et c'était surement la seule chose qu'il serait capable de faire. Son prénom ? Il s'en souvenait à peine. Juste cet automatisme de le faire en signe, qu'il avait prit dans le campement. Sa mère voulait qu'il parle, mais ça ne s'était plus refait depuis la mort de son père. Alors que le noir total régnait et qu'il se sentit partir dans un semi sommeil, il sentit un liquide froid venir dans sa gorge. Ce qui eut pour but de réveiller ses brûlures de gorge dût à sa déshydratation. Le petit garçon ouvrit lentement les yeux. Il vit le ciel et les nuages, il sourit, c'était beau. Puis il redressa lentement le regard vers l'homme devant lui et sentit qu'on le tenait. Il gémit en essayant de bouger. Il gémissait de plus en plus fort, tentant les mains vers son sac et essayant de faire comprendre à sa manière qu'il avait peur. On aurait put croire qu'il était autiste, mais non, Ryan avait toutes ses facultés. Juste il avait un blocage contre la parole. Il attrapa son sac et se redressa. Enfin debout, mais les jambes flageolantes, il laissa son regard bleu perçant venir transpercer les deux adultes. Ils n'étaient pas des "morts". Ils étaient bien vivant. Il regarda les mains de la femme et vit une bouteille d'eau.

*J'ai soif...*

Songea-t-il en fixant cette gourde. Ryan sentit son ventre gargouiller. Il se tint celui-ci. Il mourrait de faim également. Il les observa intriguer. Il se laissa retomber au sol, assis. IL était épuisé. Effrayé et épuisé. Le petit bonhomme leva ensuite son regard vers le soleil. Cette bouille totalement innocente et attendrissante faisait totalement craquer n'importe qui. Sa médaille angélique se reflétait avec les rayons. Ryan tendit la main vers la femme pour avoir le sachet de fruit de sec. Malpoli ? Non, bien sur que non. Juste intrigué, inquiet et terrifié. Ryan n'avait aucune blessure dut aux zombies sur le corps, mais il avait des marques de griffures dut aux branches d'arbres, et il s'était tordue la cheville également, d'où le fait qu'il n'avait pas de chaussettes. Avec ses sous-vêtements là, il s'était fait un bandage, mais cela n'avait pas empêcher la cheville de devenir légèrement bleus. Rien de grave, juste une petite entorse. Ryan écrivit sur le sol :

"Ami ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 140
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mar 24 Nov - 17:14

Une "nouvelle vie"
Ft. Savannah Rhodes & Ryan Cole

Je me doutais que Savannah tenterait de foncer voir le gamin sans se soucier s'il était ou non infecté. J'ai bien fait de la forcer a prendre un peu ses distances même si elle ne m'a totalement écouté. Après avoir lutté pour la laisser en arrière et m'être assuré que tout allait bien je l'ai enfin laissé passer. Après avoir rempli nos gourdes, je les rejoins et m'agenouille près du gosse qui reprend connaissance petit à petit. Il semble complètement déshydraté et affamé, en plus d'être épuisé. Je fais signe a ma femme de sortir ce qu'il faut pour le soigner. Il nous regarde, sans émettre un seul son , je fronce les sourcils, serait-il muet? Ou juste pas encore assez remis? Mais non il semblerait qu'il ne puisse pas parler alors qu'il écris un mot sur le sable. "Ami?" Je souris et hoche la tête en signe d’acquiescement.

Oui nous sommes des amis, nous ne te ferons aucun mal mon garçon. Nous venons d'une ville pas très loin, on va t'y emmener. Tu es en sécurité maintenant. Sav? Tu peux t'occuper de lui s'il te plait? Je vais voir si les alentours sont sûrs. Dès qu'il sera en état on retourne à Crystal Bay, on ne peut plus se permettre de chercher Allan et Artigan pour le moment.

Joignant le geste a la parole, je les laisse ensemble et commence a errer dans les environs. Grand bien me pris alors que je finis par tomber nez à nez avec un infecté. C'est le problème de cette végétation dense, parfois on les vois a peine arriver. Enfin je n'ai pas eu trop de mal à l'éliminer, un coup de machette dans la tête et le tour est joué. Je fais le tour de notre zone, sans autre problème a signaler. Je me rabat donc sur notre chemin de retour pour dégager le chemin et la végétation avant de retourner auprès d'eux. Je pose une main sur l'épaule de Savannah et m'accroupis a son niveau.

La zone est sûre pour le moment, et j'ai dégagé un peu le chemin. S'il est prêt on peut y aller. Vaut mieux pas trop s'attarder. On doit avancer au maximum avant la nuit.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mar 1 Déc - 14:32




Une "nouvelle vie".

Ryan ,Marcus & Savannah




Marcus n'a pas rechigné lorsque tu lui a jeté les gourdes à la figure, lui intimant d'aller les remplir. Il valait mieux pour lui de toute manière, cet enfant... Tu ne peux pas le laisser dans cet état, tu dois l'aider. Tu presses ton mari, lui demandant de se dépêcher. Ce gosse, il est déshydraté, sans doute affamé. Il est en piteux état, couvert de crasse, de sang... Tu peux lire sur son visage tout ce qu'il a enduré, toute la fatigue qu'il a trainé avec lui, et pourtant... Pourtant il est toujours en vie. Alors qu'il est seul... " Il n'y a personne d'autres avec lui? " Demandes-tu à Marcus alors que l'enfant commence à bouger et à gémir. Tu tentes de le calmer, de le retenir. Que fait-il donc? Pourquoi veut-il se redresser. Tu essayes de le maintenir doucement par les épaules, mais il finit par se dégager après avoir posé ses yeux sur vous. Un petit regard effrayé, apeuré. Mais il ne parle pas. Tu relâches la pression et le regardes s'éloigner de quelques pas, agrippant son sac désespérément. Tu lèves la main vers lui. " Attend ne t'en fais pas on est là pour t'aider. N'ai pas peur... " Il tremble, chancelles sur ses jambes. Tu t'approches lentement. Tu comprends qu'il ai peur avec tout ce qui traîne maintenant. Mais tu ne veux pas qu'il s'enfuit loin de toi, loin de vous. Tu peux l'aider, tu veux lui donner une place dans le groupe de survivants, dans ta famille même... Il te rappelle tellement Arthur... Il finit par s'asseoir face à toi, épuisé. Vous fixant de ses yeux bleus, perçant, semblant sonder votre âme... Tu ne bouges pas. Tu n'oses pas bouger. Tu as peur de l'effrayer. De l'effrayer encore plus qu'il ne l'ai déjà... Il doit avoir vu tellement d'horreurs... Aussi, lorsqu'il finit par tendre le bras vers le paquet de fruits sec de tes mains, tu ne bronches pas, tu le laisses faire. Tu t'avances doucement vers lui, regardant par la même occasion, ce qu'il écrit sur le sol. *Amis?* Oui bien sur, amis. Tu lui mets le sachet entre les mains tandis que Marcus lui réponds. " Oui nous sommes des amis, nous ne te ferons aucun mal mon garçon. Nous venons d'une ville pas très loin, on va t'y emmener. Tu es en sécurité maintenant. Sav? Tu peux t'occuper de lui s'il te plait? Je vais voir si les alentours sont sûrs. Dès qu'il sera en état on retourne à Crystal Bay, on ne peut plus se permettre de chercher Allan et Artigan pour le moment. "
 
Tu hoches la tête, acquiesçant, tandis que Marcus fait sa petite inspection et tu finis par te rapprocher de l'enfant, te mettant à genoux juste devant lui. Tu fais attention à ne pas faire de gestes brusques pour ne pas l'effrayer davantage. Voilà qu'il dévore les fruits secs, ce n'est pas si mal, il devait vraiment être affamé. Tu essayes de lui remettre les cheveux en place, doucement, essayant de le rassurer quelque peu par ce contact. " Ça va aller ne t'en fait pas. Tu es en sécurité maintenant.. " Tu le regardes manger, et tu finis par lui tendre ta bouteille d'eau. " Tu dois avoir soif. Tiens, bois un peu. " Tu dévisses le bouchon et attends qu'il prenne la bouteille de lui même. Tu regardes tendrement ce petit bonhomme, grimaçant en voyant les griffures sur son visage. Tu l'inspectes, essayant de remarquer s'il n'a pas de blessures graves. Tu finis par remarquer sa petite cheville, gonflée. " Tu as mal? " Il te regarde fixement mais ne répond pas. " Comment t'appelles tu? " Silence. Tu tends la main vers sa médaille, y cherchant une indication. Tu entends Marcus jurer dans son coin. Il doit avoir découvert une de ces créatures morbides. Il a raison. Mieux vaut ne pas traîner dans le coin. Il faut mettre ce petit à l'abri. Vous repartirez chercher Artigan et Allan un autre jour... Cela te fend le coeur de devoir repartir alors que vous venez à peine de vous mettre en route, mais pour une fois, tu ne discutes pas les ordres de Marcus. Tu tends les bras vers le petit garçon. " Tu veux que je te porte? Tu pourras dormir dans mes bras et te reposer comme ça. " Tu attends quelques chose, une parole, un hochement de tête qui t'indiquerait que tu as le droit de le toucher.

La zone est sûre pour le moment, et j'ai dégagé un peu le chemin. S'il est prêt on peut y aller. Vaut mieux pas trop s'attarder. On doit avancer au maximum avant la nuit. Tu te redresses. Oui bien sur il a raison. " Je te laisse passer devant, ouvrir le passage. Je vais m'occuper de lui, et couvrir nos arrières. " Tu embrasses tendrement ton mari avant de commencer à marcher, direction Cristal Bay. " Tout ira bien mon bonhomme. On veille sur toi. Au fait, je m'appelle Savannah, et le gros ours là bas, c'est Marcus. "

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 32
+ ICI DEPUIS LE : 11/11/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mar 1 Déc - 22:44

Le petit garçon était assis de nouveau devant ces deux personnes. Il leur avait demander à sa manière si ils étaient des amis ou non. La peur lui avait serrer encore plus le noeuf qu'il avait dans le ventre. L'homme lui sourit et lui expliqua qu'ils étaient là pour l'aider et le protéger. Mais pourquoi ? A vrai dire ils ne se connaissaient pas, pourquoi est-ce que cet homme et cette femme prendraient soin de lui ? Alors qu'il fixait le paquet de fruits sec tout en se posant mille et une questions. Puis la femme s'approchant lentement de lui pour lui donner les fruits. D'abord timide, puis Ryan se met à dévorer les fruits ne prenant pas le temps de retirer cette peau sur les morceaux de pommes qu'il ne supporte pas d'habitude. La faim l'emporte sur les habitudes. L'enfant ferme les yeux par réflexe voyant l'ombre de la main de la femme. Mais très vite il s'apaise. Elle lui remet ses cheveux sale et fin en place. Il redresse doucement le regard vers elle. Elle semble douce et gentille. Surement en peine. Son regard montre un fort attachement pour lui, mais pourquoi ? Encore une fois cette stupide question résonne dans sa tête. La femme lui propose alors de boire. Ryan fronce légèrement les sourcils. Sa mère lui a toujours dit de ne pas accepter les choses des inconnues, mais là...Il sentait sa gorge le brûler terriblement à cause du manque d'eau. Il hocha la tête. Il tendit les mains, relâchant alors son sac, pour attraper la gourde. Il but rapidement, puis grimaça. L'eau lui fit mal à l'estomac. Il retendit la gourde et décida qu'il était peut être trop tôt pour boire encore. Alors qu'il reprend son sac contre lui, la femme remarque sa cheville, elle lui demande si il a mal. Par peur qu'ils le laissent là, il préfère ne pas répondre. Pareil pour la seconde question. Soudainement, Ryan à un trou de mémoire. Son prénom ? Qu'est-ce que c'est déjà ? Cette absence lui fait peur, horriblement peur. Il sursaute en voyant l'homme revenir. L'homme s'accroupit et parle à la femme. Ryan est peut être jeune, mais il comprend qu'un lien spécial les unis, un lien unique. Et puis qui sont ces deux garçons qu'ils recherchent ? Artigan et Allan ? Leurs enfants ? Leurs amis ? Ryan penche la tête sur le côté, intrigué, et légèrement moins effrayer. La curiosité l'emporte toujours la peur. La femme lui demande alors si il veut qu'elle le porte. Il prend un air indigné et fit non. Instinctivement il se met à signer, comme quoi il est grand. Mais évidemment son langage ne sera surement pas comprit. Il se lèvre mais en forçant sur sa cheville, il gémit de douleur et retombe au sol. Ses yeux accueillent une petite quantité d'eau salé. Il pleure de douleur et ne laisse échapper que quelques petits gémissements. Il finit par faire un oui répétitif en hochement de tête. Espérant secrètement qu'elle est comprit que ce oui lui était adresser.

*Savanah...Marcus...alors ce sont leurs noms...si maman était là, elle serait contente de savoir comment ils s'appellent...*

Les pensées de l'enfant le rassurèrent sur la suite des événements. Ils se dirigeaient vers un endroit sur, où tout ces morts ne viendraient plus. Du moins c'était ce qu'il espérait. Il en avait tellement envie. Tellement rêver. Evidemment dans chacun de ses rêves sa mère et son père sont auprès de lui. Mais maintenant, il avait eux..Savanah et Marcus. Dans les bras de la femme, Ryan s'était totalement agripper après avoir enfiler son sac sur le dos. A force de marcher, il finit par fermer les yeux et par s'endormir. Le couple ne savaient toujours pas qui était ce gamin, si il était seul ou non, et comment il se nommait, mais une chose était sûre, ils venaient de lui sauver la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 140
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Ven 11 Déc - 18:17

Une "nouvelle vie"
Ft. Savannah Rhodes & Ryan Cole

Je laisse Savannah s'occuper de l'enfant, elle sait se débrouiller, après tout on en a eu quatre. Ce qui me fait un peu peur, c'est sa réaction lorsqu'elle à vu l'enfant. Je dois bien avouer qu'il a un air d'Arthur, mais ce n'est pas lui. Sav n'ayant toujours pas accepté sa mort semble tout reporter sur cet enfant. J'espère juste qu'elle ne le regrettera pas, s'il retrouve sa famille ou s'il ne souhaite pas rester avec nous. Je sais cependant qu'il ne sert a rien que je tente quelque chose à ce sujet, a moins de vouloir provoquer sa colère et rameuter tout les zombis du coin. Perdu dans mes pensées, je ne suis pas assez attentif a ce que je fais et je ne vois pas la pente derrière un buisson que j'ai dégagé d'un coup de machette. Je perd l'équilibre et envoie mon arme plus loin afin d'éviter de m'embrocher avec. Puis dans un grand fracas je dévale la pente, heureusement pas trop longue, avant de m'étaler par terre dans un bruit sourd. Je me relève et constate les dégâts, a priori rien de problématique, des éraflures et des bleus dans quelques heures. En levant la tête je vois ma femme commencer a descendre elle aussi comme elle peut avec l'enfant, je vois a son visage qu'elle a eu une bonne frayeur, moi aussi a vrai dire. Je lui fais signe que tout va bien et m'en vais chercher ma machette non loin avant de revenir auprès d'eux.

Je vais bien ma chérie, un faux pas c'est tout. Par contre avec le raffut que j'ai fais on va devoir presser le pas et pas rester dans la zone. Désolé … j'étais perdu dans mes pensées, j'ai manqué de vigilance fais chier.

C'est l'air penaud que je reprend l'avancée, je m'en veux tellement de m'être laissé distraire comme un bleu. Je continue de dégager le chemin durant plusieurs heures, jusqu'à ce que la nuit commence a tomber. Comme nous n'étions pas allés très loin, l'arbre nous ayant servis la nuit dernière est vite retrouvé. Je me hisse dans les branches et en sors le plancher de fortune que j'avais fabriqué et installe les lits entre deux branches solides. J'attends Savannah et l'enfant et les aides a se hisser dans l'arbre. Une fois fait, je me hisse de nouveau et m'assoit sur un bout de plancher restant. Je sors de mon sac de la nourriture en conserve pour le repas.

Alors mon garçon, quel es-ton prénom ? T'as eu de la veine de tomber sur nous, on va t’emmener en lieu sûr d'ici quelques jours et tout ira mieux tu verras. Ah attends, tu sais écrire, tiens prend cette feuille de papier et ce stylo, on pourra communiquer facilement.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Lun 21 Déc - 15:38




Une "nouvelle vie".

Ryan ,Marcus & Savannah




Il semble si triste, si perdu ce petit bonhomme. Mais c'est un sentiment que tu ne peux que comprendre. Et si il est seul, paumé au milieu de ce bois sans aucun adulte pour l'accompagner, c'est sans doute parce qu'il a perdu sa famille. Peut-être est-il muet? Ou peut-être est-ce pour ça qu'il ne parle pas. Peut-être a t'il subi un traumatisme, un choc. Il a l'air perturbé. Ou. Juste totalement... A l'ouest peut-être. Il ne semble pas comprendre ce qu'il se passe autour de lui. Il a un regard un peu vide, absent. Il finit par prendre le paquet de fruits secs qu'il commence à engloutir rapidement. Il devait être affamé le pauvre... Cela devait faire des lustres qu'il n'avait pas mangé... Tu as peur pour lui, peur qu'il attrape mal au ventre à manger si vite. Pour autant, tu ne lui enlèves pas le paquet des mains, il a besoin de reprendre des forces s'il veut vous suivre. " Ne mange pas si vite petit. J'ai encore des barre de céréales si tu as encore faim après. " Il ferme cependant les yeux lorsque tu t'avances pour le rassurer. Il a peur de toi et ça te désole. Il ressemble à un petit animal effrayé, et tu sens qu'il va te falloir plusieurs jours pour le convaincre que tout va aller pour le mieux maintenant. Maintenant qu'il est en sécurité... Il finit par prendre ta gourde et bois. Trop vite cependant. Tu n'as pas le temps de lui dire d'y aller doucement, il en a déjà vider une bonne partie. Tu souris et reprends la gourde, en bois une gorgée, et finis par la ranger. Au moins il accepte de se nourrir et de boire.

Le petit garçon ne te répond toujours pas, et la médaille ne te donne aucune indication. Pas de nom, juste une date, le 26/12/2006... Sans doute sa date de naissance. Après un rapide calcul, tu en déduis donc qu'il a neuf ans. Si jeune... Et déjà marqué par les terribles épreuves. Il semble pourtant courageux, il refuse d'abord ton aide, il ne veut pas que tu le portes... Du moins au départ. Il prend un air courroucé et finis par faire des gestes avec les mains. Tu fronces les sourcils. Ces gestes... ne serait-ce pas le langage des signes? Serait-il réellement muet? En même temps cela expliquerait pourquoi il ne vous répond pas à Marcus et à toi... Il finit par se redresser mais retombe immédiatement après, dans un gémissement de douleur. Tu t'agenouilles à ces côtés, lui prenant la cheville pour le masser un peu. " Je me disais bien que tu avais la cheville foulée...Tu es sûr que tu ne veux pas que je te porte? " Il finit par acquiescer, laissant quelques larmes couler. " Mon pauvre petit... " Tu te penches et essuies ses larmes doucement. " Ça va aller... " Tu finis par lui passer les sangles de son petit sac dans son dos, imaginant qu'il ne voudra pas te le laisser. Puis, tu tends les bras vers lui, l'attrape sous les aisselles et le prend dans tes bras. " Allez bonhomme, il faut il aller. On a pas de temps à perdre. "

Tandis que tu marches, tu regardes autour de toi, vérifiant qu'aucun rôdeur ne traine dans les parages. L'enfant dans les bras, tu es moins efficace, plus lente, mais tu reste sur tes gardes. Tu murmures quelques mots à l'enfant, lui chuchote quelques paroles rassurantes. Et finalement, tu te rends comptes qu'il a fini par s'endormir. Il avait l'air si fatigué... Il es tellement adorable... Son visage d'ange semble être paisible. Sa peau est pâle, faisant ressortir les cernes de ses yeux et la rougeur de ses joues. Tu espères qu'il restera avec vous une fois rentré à Crystal Bay. Tu ne veux déjà plus le quitter... Tu te vois déjà l'accueillir chez toi... Mais voilà que tu es tirée de tes pensées par un grand fracas. Tu relèves les yeux, juste à temps pour voir ton mari tomber la tête la première. " MARCUS ! " Cries-tu en accélérant le pas. Tu avances jusqu'au bord de la pente, inquiète. Il est allongé plus bas et peine à se redresser. " Marcus... " Murmures-tu d'une voix étranglée avant de commencer à poser avec précaution les pieds sur la pente. Au vue de la chute qu'il a faite, il vaut mieux que tu ne t'y engage pas en courant. Parce que ce que c'est ce que tu aurais voulu faire, dévaler la pente pour te jeter dans ses bras et vérifier que tout va bien. Tu as déjà perdu Arthur, Artigan et Allan, tu ne supporterai pas de perdre en plus de ça ton époux. Que ferais-tu sans lui... Tu chasses cette noire pensée de ton esprit et descend doucement la pente, espérant ne pas glisser à ton tour, plus par peur de faire mal à l'enfant que tu portes qu'à toi même. Puis tu cours à petites foulées vers ton homme. " Chéri ! Tu ne t'es pas fait mal? Ça va? Pas de gros bobo? Laisse moi vérifier.. " Tu stresses, tu paniques. Ne sait-il pas foulé une cheville lui aussi? Ne s'est-il pas cassé quelque chose? Et sa machette, où es ce truc pointu qui aurait pu l'embrocher, ne sait-elle pas plantée quelque part? Tu regardes partout, le tourne pour vérifier que tout va bien. Marcus s'éloigne de quelques pas pour ramasser son arme. Il faut croire que tout a pour le mieux. " Je vais bien ma chérie, un faux pas c'est tout. Par contre avec le raffut que j'ai fais on va devoir presser le pas et pas rester dans la zone. Désolé … j'étais perdu dans mes pensées, j'ai manqué de vigilance fais chier. " Tu respires, soulagée. Puis, tu finis par lui donner une tape à l'arrière du crâne. " Espèce d'imbécile tu m'as foutu une de ces frousses ! Ne recommence plus jamais ça.. " Tu le fixes, les yeux noirs, puis te détournes et recommence à avancer, le dos droit et la tête relevée, comme pour vouloir masquer cette peur que tu n'aimes pas montrer. Finalement, après un soupir tu retournes sur tes pas, l'attrape par le col et l'embrasse. " J'ai besoin de toi Marcus. Cesse de faire des bêtises. " Tu donnes une légère secousse pour remonter l'enfant qui commence à glisser dans tes bras, et finit par laisser passer ton mari devant. Lançant un coup d'oeil au garçonnet, tu te rends comptes qu'il dort toujours. Le raffut ne l'a pas réveillé. A moins qu'il ne fasse semblant...

La nuit tombe. Tu es plus stressée, tendue. Tes muscles sont fatiguées à force de porter le petit garçon, tu ne sais même pas s'il s'est réveillé ou non. Tu ne vois presque plus rien. Marcus joue déjà à Tarzan, grimpant dans un arbre pour faire un campement de fortune. Il revient au sol pour aider le garçonnet à monter ainsi que toi. Heureusement qu'il est là pour t'aider à grimper d'ailleurs, tu n'as presque plus de forces. Pour une fois, tu ne fais pas ta maligne et accepte son aide. Tes bras sont ankylosées, et il t'aide à te hisser dans l'arbre, à l'abri des rôdeurs. " Merci... " Murmures-tu avant de t'assoir au milieu des branches. Tu sors la gourde, ainsi qu'une barre de céréales et la tend à l'enfant tandis que Marcus prend la parole. " Alors mon garçon, quel es-ton prénom ? T'as eu de la veine de tomber sur nous, on va t’emmener en lieu sûr d'ici quelques jours et tout ira mieux tu verras. Ah attends, tu sais écrire, tiens prend cette feuille de papier et ce stylo, on pourra communiquer facilement. " Tu ne dis rien. Tu attends juste que le petit réponde. Tu ajustes la couverture sur ses épaules avant de t'allonger, posant ta tête sur les genoux de Marcus pour te reposer.

par humdrum sur ninetofive





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 32
+ ICI DEPUIS LE : 11/11/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Dim 27 Déc - 12:46

Ryan se sentait un peu plus en sécurité avec ce couple que seul, et ce petit moment de soulagement fit en sorte qu'il s'endorme. Cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas dormit sur ses deux oreilles. Cela eut pour effet de le faire s'endormir à point fermer. Son corps devenait lourd, la femme devait avoir surement mal partout, mais là où se trouvait Ryan, il n'y pensait pas du tout. Dans son rêve, il avait retrouver sa mère et son père, et ensemble ils regardaient un film assis tout les trois sur le canapé, préparant les fêtes de Noel. Ryan les observait et souriait. Ils avaient l'air tellement réel, tellement vrai, qu'il ne voulait pas se réveiller. Cependant, quelque chose le réveilla. Un vent léger et froid. Il frissonna et ouvrit les yeux. Il remarqua que Marcus était en train d'installer un truc dans un arbre, et la femme semblait fatigué, mais il ne dit toujours rien. Après tout, il n'avait pas envie de parler c'était son choix. Il se frotta les yeux et vit ensuite l'homme lui tendre les bras pour le hisser sur la plateforme de secours. Ryan aida à se hisser en prenant appuis sur ses jambes et en se refaisant mal à la cheville mais c'était pour pouvoir survivre, donc techniquement, il n'en avait rien à faire de savoir si il avait mal ou non. Une fois tout le monde installer, Ryan regarda un peu autour de lui. Il resserra sa chemise sur ses frêles épaules et frotta ses mains. Puis l'homme lui tendit un carnet et un stylot, il voulait communiquer avec lui. Il lui redemanda son prénom et lui expliqua qu'il serait bientôt en sécurité. Ryan grimaça un peu. Le problème c'est qu'il ne se souvenait plus de son prénom. Il avait un trou. Il baissa le regard, prit le stylot de la main gauche, étant gaucher, et écrivit dessus :

"Je ne sais plus".

Il n'osa pas remonta son regard par peur d'affronter un regard déçut ou agacé. Il ne les connaissait pas, peut être qu'ils s'énervaient vite, peut être allaient-ils être tellement déçut qu'ils le laisseraient dans cet arbre. Il n'en savait rien, même si il espérait qu'ils ne soient pas comme ça, il gardait un peur en lui. Il écrivit de nouveau la main tremblante :

"C'est où qu'on va ? Il y a des morts là-bas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 140
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Dim 17 Jan - 15:38

Une "nouvelle vie"
Ft. Savannah Rhodes & Ryan Cole

Je dévisage le garçon alors qu'il semble plongé dans ses pensées à la recherche d'une information. Je fronce les sourcils, à croire qu'il ne sait plus comment il s'appelle. Ce qui se confirme lorsqu'il écris sur le papier ne pas se souvenir de son prénom. Quelle tristesse, ne pas se souvenir de son propre nom, je me dis qu'il faut que nous lui en donnions un autre rapidement, enfin lorsque nous serons sains et saufs à Crystal Bay, pas avant histoire de ne pas trop s'attacher au cas où il arrive quelque chose. Allons bon me voilà en train de penser comme une sorte de vieux vétéran aigri, ce que je suis peut être un peu en fait. Mais en réalité je ne le fais pas pour moi, mais pour Savannah, elle voit Arthur en ce gosse, je le vois dans ces yeux, et ça m'inquiète de plus en plus. Je penche mon regard vers elle, sa tête sur mes jambes, lui caressant les cheveux distraitement. Je sors de mes pensées alors que l'enfant écris autre chose. Je souris timidement.

Tant pis pour ton prénom, on t'en trouvera un autre que tu aimes si ça ne te reviens pas. Nous allons à Crystal Bay, c'est une enclave où se trouvent pleins de gens qui ont survécu, il n'y a pas de morts la bas. Lorsque les morts s'approchent trop nous les tuons. Tu verras nous sommes assez nombreux, et bien organisés, et il y a d'autres enfants avec qui tu pourras jouer. La nuit tombe, nous devrions dormir.

Joignant le geste a la parole, j'embrasse ma femme et rejoint ma couchette de fortune, montrant par la même occasion à l'enfant comment s'y installer en toute sécurité. Une fois installé, je m'endors rapidement, épuisé, laissant les deux ensemble. Je dors d'un sommeil de plomb et suis le premier réveillé par des bruits de grattement. Je regarde en bas pour y découvrir deux zombis, essayant de grimper à l'arbre et le griffant. Seulement deux, on a de la chance. Je récupère ma machette alors que tout le monde commence à se lever, et descend de l'arbre de l'autre côté des zombis, qui restent occupés vers les hauteurs. Une premier coup décapite le premier, le second suit peu après au moment ou il porte son attention sur moi. Je fais signe à Savannah que tout vas bien et je remonte afin de ranger le matériel. Une fois prêt nous reprenons la route.

Allons y, avec de la chance nous devrions arriver à Crystal Bay dans deux jours si l'on a pas de problèmes. Petit, ta cheville va un peu mieux? On peux se relayer avec Savannah pour te porter.
(c) Clary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 31
+ ICI DEPUIS LE : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Mer 20 Jan - 10:33




Une "nouvelle vie".

Ryan ,Marcus & Savannah




Les yeux à moitié fermés, tu te laisses doucement bercer par les caresses de ton mari. Il sait comment te détendre, même en ces périodes sombres et troubles. Tu laisses échapper un soupir de contentement, et t'étires légèrement, fatiguée d'avoir porter le petit garçon une bonne partie de la journée. Tes muscles sont ankylosées, tu as envie de t'endormir immédiatement, mais tu ne le peux pas. Il faut que tu écoutes l'histoire du petit garçon, que tu restes à ses côtés pour l'aider, pour le réconforter, pour lui apporter un peu de chaleur. D'ailleurs, le voilà qui resserre la chemise autour de ses épaules, tu tends le bras afin d'ajuster le plaid autour de son maigre corps fragile et le frictionne légèrement tandis que Marcus lui tends un carnet et un stylo. Bonne idée. Si le petit sait écrire cela vous permettra de communiquer. Il lui demande son nom, et tu vois le petit garçon empoigner le stylo, tremblant. " Je ne sais plus. " Oh. Tu pinces les lèvres, attristé. Il ne se rappelle de rien vraiment? Pauvre petit bouchon... Tu tends le bras pour lui caresser tendrement les cheveux. Le petit garçon ne relève pas la tête, continuant d'écrire. " C'est où qu'on va ? Il y a des morts là-bas ? " A-t'il peur de vous? De votre réaction? Marcus prend la parole, de sa voix grave et douce. " Tant pis pour ton prénom, on t'en trouvera un autre que tu aimes si ça ne te reviens pas. Nous allons à Crystal Bay, c'est une enclave où se trouvent pleins de gens qui ont survécu, il n'y a pas de morts la bas. Lorsque les morts s'approchent trop nous les tuons. Tu verras nous sommes assez nombreux, et bien organisés, et il y a d'autres enfants avec qui tu pourras jouer. La nuit tombe, nous devrions dormir. " Tu relève le regard et caresse tendrement la barbe de ton époux. Tu peux lire la fatigue dans ses yeux, ainsi que la tristesse. Retourner à Crystal Bay, alors que vous n'avez pas retrouver vos enfants... C'est un coup dur... Mais vous ne pouvez pas prendre le risque de vous baladez avec ce petit ange à vos côtés. Il vous ralentirait, et tu ne veux pas le laisser derrière. Tu veux le garder. Avec toi. " Marcus a raison... Viens près de moi mon petit, ce n'est pas grave si tu ne te rappelles de rien, ça doit être le choc. " Tu te redresses et te traines doucement vers le petit garçon, roulé en boule. " N'aies pas peur, tu n'as pas à stresser nous n'allons rien te dire, tu finiras par te souvenir. Et si jamais tes souvenirs ne reviennent pas alors tu choisiras le prénom qui te convient d'accord? " Tu finis par t'allonger à côté du garçonnet, emmitouflée dans ta propre couverture que tu ouvres afin d'accueillir le petit. " Si tu veux te coller contre moi pour te rassurer ou parce que tu as froid tu peu. Si tu as envie d'un contact je suis là, tu peux prendre ma main. " Tu lui souris tendrement. " Ça ira. Nous sommes là pour toi. Nous t'emmènerons dans un endroit ou tu n'as rien à craindre. " Tu te penches vers lui et l'embrasse sur le front. " Dors petit, nous te réveillerons demain matin. " Tu lui caresses les cheveux attendant qu'il s'endorme. Puis tu finis par te tourner vers Marcus, à moitié endormie. Tu gigotes légèrement, cherchant à te coller contre son corps chaud et rassurant, et finis par murmurer. " Tu as vu, on a fini par retrouver Arthur... " Et tu sombres.

Du bruit. Encore et toujours. Des grattements, des crissements, des râles... Cela ne finira t'il donc jamais? Tu soupires et fronces les sourcils, fatiguée, frustrée. Mais Marcus s'est déjà mis à la tâche. Tu as à peine le temps de te redresser que les deux zombies sont à terre. Tu regardes ton mari du haut de l'arbre. " Allons y, avec de la chance nous devrions arriver à Crystal Bay dans deux jours si l'on a pas de problèmes. Petit, ta cheville va un peu mieux? On peux se relayer avec Savannah pour te porter. " Tu hoches la tête et remballes le reste des affaires avant de descendre à l'aide de Marcus. Le périple peut de nouveau commencer. " Avec qui veux tu aller mon ange? Je peux te porter, à moins que tu ne préfères aller dans les bras du gros nounours? " Puis tu sors de l'eau et une petite barre de céréales. " Tu as faim? Tu veux quelques choses? Il y a sans doute quelques fruits qui traînent dans le coin... "



par humdrum sur ninetofive






_________________
-Please don't leave me-
I always say how I don't need you. But it's always gonna come right back to this. Please, don't leave me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


+ TES MESSAGES : 32
+ ICI DEPUIS LE : 11/11/2015

MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   Sam 30 Jan - 14:00

Enfin dans l'arbre Ryan regarda le sol avec une légère appréhension. Comment ne pas tomber de là-haut ? Il soupira et se recroquevilla. Puis on lui demanda son nom. Après un léger vent de panique, le couple lui expliqua que ce n'était rien, que si il ne se souvenait de rien ce n'était rien, que ça finirait par revenir, et qu'entre temps, il pourrait choisir son nom, si il le désirait. Ryan était perdue. Il l'avait écrit tellement de fois que son subconscient avait totalement effacer ce souvenir, comme pour le protéger. La femme s'allongea et l'invita à venir se mettre sous la couverture, afin d'être au chaud. Il hésita un peu et finit par se rapprocher. Il se colla contre elle et serra sa main dans la sienne. Puis de son autre main libre, il agrippa le pantalon de Marcus et ne le lâcha plus. IL écouta la fin de la conversation mais finit par s'endormir d'épuisement. Son sommeil était légèrement agité. Il gémissait, mais dans sa tête, il hurlait, il criait, il appelait sa mère, la cherchait dans cette forêt immense et se retrouvait toujours nez à nez avec ces zombies. De tout son sommeil, jamais il n'avait lâcher la main de Savanah.
Quand le soleil vint caresser la joue du garçonnet, Ryan ouvrit les yeux et se frotta le visage de ses mains toutes sales. Il resta un moment à les regarder. Tentant de démêler le vrai du faux dans ce qui s'était passer dans ses rêves. Puis le campement se défaits, en descendant il remarque les cadavres des deux zombies, Ryan reste un moment à les observer, à chercher une façon de les imaginés humains, vivants. Avaient-ils de la famille ? Des enfants ? Puis Marcus le sort de ses pensées en lui demandant si il peut marcher. Ryan hoche la tête positivement et commence à marcher mais perds rapidement l'équilibre et tombe. Il se redresse et grimace de douleur. Il a peur...il ne veut pas qu'ils l'abandonne. La femme lui demande si il veut qu'elle le porte, ou que l'homme le fasse. Il aurait aimer que ce soit l'homme, il sait que ça irait plus vite, mais Ryan n'est pas encore totalement rassurer par cet homme barbue. Il tend donc les bras vers la femme. Pour le moment elle est son seul point de repère. Une nouvelle journée de marches commence. Ryan n'a pas faim, il refuse en secouant la tête la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une "nouvelle vie" (PV Marcu et Savanah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knock, knock. It's death. :: 
L'état du Nevada, USA
 :: ▬ Countryside :: Lake Tahoe
-